Le livre en son, voix et image

Le livre est un transport individuel, mais il peut aussi être un transport collectif ! La preuve en son, en image et en voix. Propositions singulières ; expériences plurielles.

AU GUEULOIR performances et lectures

Cette année encore, le Gueuloir sera dédié à la parole nue d’un auteur ou d’un comédien. Expérience partagée sur la terrasse de la buvette.

11h30 Charles Pennequin
12h00 Napoléon, légende et vérité
13h00 Jacques Bonnaffé : Il n’était pas prévu mais il revient quand même en invité spécial et carette à bras. Une performance sur le gueuloir en
partenariat avec La Brasserie de Foncquevillers.
16h00 Thomas Suel et des auteurs du livre réalisé à Avion
17h00 Charles Pennequin
18h00 Napoléon, légende et vérité

Jacques Bonnaffé sur le gueuloir (c) François Bodart

À LA BUVETTE DE LA GRAND’PLACE , bar à dessins et apéro musical

11h00 Sylvain Moizie – l’auteur de l’affiche de l’année lance ce
nouveau rendez-vous dessiné
12h30 Apéro Janis Joplin, avec Lucie Baratte autrice de Looking
for Janis
15h00 Fluide glacial à l’honneur : Romain Dutreix, Laurent Houssin
15h30 Fluide glacial à l’honneur : Franck Margerin, Isa
16h30 Lisa Mandel
17h30 Olivier Josso Hamel : discussion autour de la fresque

AU CLAIR-LOGIS lectures musicales et dessinées

DES PETITES FLEURS ROUGES DEVANT LES YEUX

 11h00-12h00 et  16h00-17h00
de Frédéric Fajardie, par Eric Pintus et Pierre Mordacque.

Eric Pintus avait mis en voix ce texte de Fajardie, avec l’aide de Pierre Mordacque pour la musique. Des textes à redécouvrir à l’occasion des 10 ans de la mort de cet auteur, compagnon de route de l’association et qui disait du travail d’Eric Pintus et de Pierre Mordacque, qu’il a découvert en simple spectateur : « voilà une petite leçon, un exemple à multiplier : comment passer de l’individuel au collectif sans rien briser, juste en élargissant l’espace créatif. Beau boulot, camarades ! ».
Une co-production de Colères du présent et la Ville de Beaurains

DIS-MOI COMMENT TU BOSSES ?

12h00 Par des adolescents, pour tous publics

Venus de Roubaix, les jeunes du « Labo148 Média jeune » situé à la Condition Publique proposent de projeter leurs courts-métrages Dis-moi comment tu bosses ? La question est posée sans tabou à tous ceux qui exercent une activité économique dans la ville, interrogeant ainsi nos repères – voire nos barrières. La projection sera suivie d’une discussion avec l’équipe.

L’HOMME SEMENCE – lecture dessinée

17h00 par Laetitia Rouxel et Mandragore
En 1852, Violette Ailhaud est en âge de se marier quand son village des Basses-Alpes est brutalement privé de tous ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes, serment est fait que si un homme vient, il sera leur mari commun, afin que la vie continue dans le ventre de chacune.
« Je me jette sur mon Jean, forte de cette certitude de la vie que nous les femmes avons, qui nous fait marcher d’un pas décidé et franchir n’importe quelle barrière. »

A L’ECOLE ANATOLE FRANCE Lecture et représentations de pièces de Catherine Zambon

Ecole Anatole France (sous réserve, demander confirmation à l’accueil de Colères du Présent)

Ce 1er mai, l’école « Anatole France » résonnera des textes de Catherine Zambon. Toute la journée, on y découvrira deux de ses pièces marquantes : La Tablée (30 minutes) jouée par les Tréteaux d’Artois, fidèle du Salon du livre, Les Inavouables (30 minutes) par un collectif de lecteurs de Rue (80). De quoi la faire rebaptiser « école Catherine Zambon »

LA TABLÉE

11h30, 14h30, 16h00
La pièce La tablée est texte issu du livre Les Z’Habitants, un recueil dans lequel l’autrice s’est imposée une contrainte : s’introduire, chez quelqu’un,
avec son accord, grâce à la complicité d’un tiers, y séjourner en son absence, pendant un temps déterminé, sans établir aucun contact
avec la personne qui allait l’accueillir. Chambres, salles à manger, cuisines, logis urbains, ruraux, fluviaux, modestes ou somptueux : autant de lieux ouvrant des espaces poétiques captés ici dans une série de courtes fictions théâtrales. Un moment de théâtre, un espace poétique, pour une utopie collective. Découvrez la pièce ici

DR

LES INAVOUABLES

15h00

Les Inavouables sont autant de pièces d’un puzzle sans modèle mais qui porte en lui la promesse d’un regard sur le monde d’aujourd’hui dans ce qu’il a de plus effrayant, de plus drôle et de plus émouvant. C’est ici le langage qui doit faire exister ces « personnages », les faire surgir puis disparaître. C’est autant la forme de cette langue que son contenu qui va nous rappeler celui ou celle qu’on a déjà rencontré dans la vraie vie. Dans l’intimité d’une parole libérée se révèle toute l’humanité de cet autre auquel on ne croyait plus.

 

Restitution de l’atelier adulte animé par Cyrille Atlan