Bandeau image

Le prix Ados en colère

Le Prix Ados en colère est un prix de littérature remis par un jury composé de 500 collégiens et lycéens. Cette année il fête ses dix ans. Un livre co-réalisé par d’anciens et de nouveaux
membres du jury sera présenté à l’occasion du Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale et une série d’événements est prévue tout au long de l’année.
Né à l’initiative de documentalistes du Pas-de-Calais, le prix Ados en Colère est organisé par l’association Colères du présent en partenariat avec la Médiathèque départementale et le Conseil départemental du Pas-de-Calais. Il invite les jeunes membres du jury à découvrir chaque année cinq ouvrages dont les thématiques actuelles amènent à se questionner sur la société, à susciter des débats et développer un esprit critique.
Mobilisés toute l’année autour d’actions pédagogiques diverses, les élèves de 4e, 3e et 2nde des établissements participants se réunissent au mois d’avril pour une journée de remise de prix où la lecture devient force de collectif. Rythmée
de rencontres avec les auteurs, avec des associations et professionnels en lien avec les thématiques abordées dans les
ouvrages et de la lecture musicale Little Sister par Anne Conti et Usmar (texte de Benoît Séverac).

Le prix Ados en colère et les diverses acti ons dont il se compose sont fondés et se développent autour d’une même volonté : inciter le lecteur à se penser, se considérer et se positionner comme acteur de la société.

LES LIVRES SÉLECTIONNÉS CETTE ANNÉE :

Ma meilleure amie s’est fait embrigader, Dounia Bouzar
(De la Martinière)
Ciel T1 L’hiver des machines, Johan Héliot (Gulf Stream)
Le complexe du papillon, Annelise Heurtier (Casterman)
Les regards des autres, Ahmed Kalouaz (Rouergue)
Le fils de l’Ursari, Xavier Laurent Petit (Ecoles des loisirs)

LES ANCIENS LAUREATS :

2009 : Johan Heliot, Ados sous contrôle (Mango)
2010 : Florence Cadier, Le rêve de Sam (Gallimard)
2011 : Isabelle Pandazopoulos, On s’est juste embrassés
(Gallimard)
2012 : Nathalie Le Gendre, Brune et Jules (Oskar)
2013 : Guy Jimenès, Harcèlement (Oskar)
2014 : Jo Witek, Mauvaise connexion (Talents Hauts)
2015 : Marion Brunet, Frangine (Sarbacane)
2016 : Manon Fargetton, Le suivant sur la liste (Rageot)
2017 : Florence Hinckel, #Bleue (Syros)

LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES :

Les collèges Blaise Pascal de Mazingarbe, Jacques Yves Cousteau de Bertincourt, Anita Conti de Bully-les-Mines, Diderot de Dainville, Jean Vilar d’Angres, Langevin de Grenay, Paul Verlaine de Saint-Nicolas-Lez-Arras, Riaumont de Liévin, Debussy de Courrières, Carlin Legrand de Bapaume, Adam de la Halle d’Achicourt, Jehan Bodel, Marie Curie, Saint-Vincent, Gambetta, Charles Peguy et Francois Mitterrand d’Arras.
Les lycées Henri Darras de Liévin, Alain Savary d’Arras et Darchicourt d’Hénin-Beaumont.