Bandeau image

Les débats du 1er mai

Cette année, Colères du présent a voulu inviter des auteurs, illustrateurs et personnalités autour de la question de l’utopie. Entre réalité et fiction, entre monde rêvé et utopies réalisables, nous porterons notre attention en particulier sur les questions de démocratie et sur le monde du travail, entre autres sujets – et ils sont nombreux ! Nous avons invité une soixantaine d’auteurs et dessinateurs, que vous retrouverez au fil de la programmation, ainsi qu’une soixantaine d’éditeurs qui sont partie prenante de l’événement. Ils forment le cœur de cette manifestation culturelle, au sein du village du livre disposé sur la Grand Place. Sur la place des Héros, nouvellement investie, le village associatif partage le pavé avec Droit de cité. Place d’Ipswich, c’est le rendez-vous désormais incontournable du Son du Porte-Voix, qui fête cette année ses 10 ans.

Les tables rondes du 1er mai au Cinemovida

11h00 Les grèves des mineurs de 1948 se soldèrent par un échec pour le mouvement et une réaction violente du gouvernement qui envoya l’armée contre les grévistes. Des vies brisées, et une histoire toujours vive au moment où l’Etat décide de mesures symboliques d’indemnisation. Projection du documentaire La Bataille du charbon et débat avec Dominique Simonnot* (auteure de Plus noir dans la nuit), Frédéric Brunnquell* réalisateur et Norbert Gilmez. En partenariat avec la CMCAS et la CCAS.

14h15 La Turquie au cœur des questions contemporaines : Discussion introduite par les cartes Delphine Papin, cartographe au Monde, avec Ragıp Duran et animée par Stéphane Aubouard (l’Humanité). Entre Asie et Europe, la Turquie est au cœur de nombreuses problématiques contemporaines. Une table ronde pour tenter d’y voir plus clair.

15h45 Revenu universel : solution d’avenir ou miroir aux alouettes ? Au centre des débats du moment, la question du revenu universel est une solution imaginée de longue date. Que suppose le revenu universel ? Et quelles en seraient les conséquences ? Avec Mateo Alaluf, Bernard Friot et Marie Aleth Grard (vice-présidente d’ATD-Quart monde). Anime par Laurent Cordonnier* (économiste atterre et contributeur au Monde diplomatique).

17h00 L’Islande, une solution démocratique pour l’Europe ? Débat avec Birgitta Jonsdottír (parti Pirate islandais), Jérôme Skalski (auteur de La Révolution des casseroles) et Frédéric Worms* et anime par Médiapart. L’Islande lance un défi positif a l’Europe, celui d’une refondation démocratique. En revenant sur l’histoire du mouvement qui secoue l’Islande depuis 2007, cette rencontre abordera aussi les perspectives qu’incarne le parti Pirate. La rencontre sera précédée de la projection* du teaser du documentaire réalisé par Jérôme Skalski, en partenariat avec l’Institut Français et Colères du présent.

Bonjour, c’est Libfly !
Chapiteau des auteurs adulte et essai

Libfly.com est partenaire du salon du livre et propose de courtes rencontres autour de quelques livres.
Retrouvez le programme détaillé sous le chapiteau le 1er mai et sur http://www.coleresdupresent.com.

Les rencontres du Clair-Logis

11h00 Dire, écrire, incarner la migration : Sujet d’actualité, sujet géopolitique, objet d’enjeux électoraux, la question des migrants hante les politiques depuis de nombreuses années, sans pour autant trouver des solutions à la Jungle de Calais ou d’ailleurs. A ne prendre le sujet que dans des considérations globales, on en oublie les individus qui composent ces ≪ flux ≫. La littérature permet de redonner un visage et une voix a cette humanité errante. Avec Olivier Favier, Jean-Christophe Tixier, Rozenn Le Berre et le Centre d’accueil et d’orientation de Croisilles. Un débat anime par Eric Bellino (Colères du présent). Un débat de l’Université populaire- Colères du présent.

11h00 L’espace public comme utopie : entre les rêves des habitants, ceux des politiques et ceux des promoteurs, les chocs sont parfois rudes, notamment en raison des idéologies et des logiques que certains rêves sous-entendent. L’histoire et la sociologie du bassin minier peuvent en témoigner. Une discussion avec Antonio Delfini (Clerse) et Marc Leleux (IRHIS) et les collectifs d’habitants du projet Traverse, en partenariat avec les centres sociaux de Mazingarbe et de Liévin (Carpentier), l’APEI de Lens et environs, l’association ALFA et la médiathèque de Courrières. Un débat de l’Université populaire-Colères du présent.

12h30 Rencontre autour des Scripts de la sexualité : de la théorie à la pratique-et retour ou comment co-construire du savoir et du savoir-faire sexuels dans une démarche d’éducation populaire et de critique sociale. Co-édition Gaykitschcamp et Colères du présent. Un débat de l’Université populaire-Colères du présent.

13h45 Aux marges noires de l’Hexagone ; du nord au sud (ouest), du sud (est) à l’ouest (extrême), la même exploration d’une population en marge pour ces auteurs réunis par 813 : Hervé Le Corre, Marin Ledun, Cloé Mehdi, Colin Niel. Une rencontre animée par Gwenaëlle Denoyers et Hervé Delouche (813).

14h00 Le travail comme matière littéraire : Si le travail est objet de questionnements, il est aussi source de création. Les mots des métiers, ceux de leur maux, l’humanité qui les traversent. Dialogue entre Antoine Mouton, Sylvie Dazy* et Yvon Coquil*. Anime par Franck Jakubek (Liberté Hebdo).

15h00 Nos rêves en Silicon : vers plus d’émancipation ou de
servitude ? Dans les laboratoires de la Silicon Valley, depuis le modèle californien jusque dans ses répliques que l’on retrouve dans le monde entier, se construit le rêve d’une nouvelle société où les technologies de pointe et notamment l’informatique constituent le moteur. Mais quelle idéologie sous-tend cette révolution présentée de plus en plus comme inéluctable ? Avec Philippe Vion- Dury, il est urgent d’en analyser les travers et les rouages. Animé par Jérôme Skalski (L’Humanité).

15h00 Le Maitron : voyage en terres d’espoir : Publie par les éditions de l’Atelier, le ≪ Maitron ≫ est un ensemble de dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier fonde par Jean Maitron et repris aujourd’hui par Claude Pennetier. Référence en la matière, il se divise en différents volumes et une extension sur le Maitron-en-ligne. Edwy Plenel a parcouru ce monument immense dédié aux oublies ou aux méconnus de la lutte pour l’émancipation, qui n’est pas qu’un témoignage mais donne aux récits qu’il déploie ≪ une réalité à portée d’utopie ≫. Avec Edwy Plenel, auteur de Voyage en terres d’espoir et Claude Pennetier.

16h00 Gramsci aujourd’hui : Ecrivain et théoricien, membre fondateur du Parti communiste italien, Gramsci est enfermé dans les prisons de Mussolini en 1927. Il y meurt le 27 avril 1937 en laissant une œuvre qui influence encore tous ceux qui tentent de faire vivre la démocratie autrement. A l’occasion des 80 ans de sa disparition, l’Humanité publie un hors-série sur ce théoricien du concept d’hégémonie culturelle, dont on méditera cette fameuse analyse des moments de crises : ≪ Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde a apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. ≫ Rencontre avec Pierre Mussot* animée par (l’Humanité).

16h00 Le Front national, entre fiction et réalité : Sujet politique, ce parti est devenu avec les élections présidentielles un phénomène littéraire et cinématographique, au centre de nombreuses uchronies. Qu’est-ce que cela veut dire de ce qu’il représente ? L’uchronie permet-elle de dénoncer ou participe-t-elle de cette étrange fascination pour ce parti des leaders ? Débat entre Farid Boudjellal, co-auteur de La Présidente, et Jérôme Leroy, auteur notamment de L’Ange gardien et co-scénariste de Chez nous, de Lucas Belvaux. Anime par Franck Jakubek (Liberté Hebdo).

17h00 Istanbul Underground : Ville-monde, à cheval entre deux continents, creuset culturel important, Istanbul est une place artistique extrêmement vivante. Sa scène underground mêle création et engagement, et les minorités sociales n’y sont pas non plus en reste. Yeraltı / Underground Istanbul,  à paraître aux éditions Galaade, en témoigne. Avec Timour Muhidine (coordinateur de l’ouvrage), Hakan Gunday et Yigit Bener. Un débat animé par Radhia Bensliman (Colères du présent).

17h00 La simplicité volontaire, une alternative crédible ? Au-delà des solutions toutes faites et des baguettes magiques, certains tentent de vivre autrement. Des existences actives, créatives, des tentatives de vie dégagées des dépendances techniques et consuméristes ; Pierre Thiesset et Cédric Biagini ont recensé quelques exemples de ces personnes qui essaient de vivre autrement, à contre-courant de l’individualisme forcené et du libéralisme dominant. L’épanouissement que cela procure, le coût qu’ils sont prêts à payer et les risques à prendre pour vivre libres. Animé par Hervé Diéval, en partenariat avec Attac-Artois et le journal La Décroissance.

Les débats de l’école Anatole-France

12h00 Le dérèglement climatique : ≪ Pour une poignée de degrés ≫ est une expérience éditoriale participative qui mêle regards de photographes professionnels et contributions citoyennes. Une collecte d’images et une nouvelle signée Marie Deplechin pour une illustration sans concession du dérèglement climatique et de ses conséquences sur les paysages. Avec Éric Le Brun (éditeur) et Nathalie Sedou (MRES).

Les rencontres du beffroi :

14h30 L’édition documentaire pour la jeunesse : Avec leurs collections Doc’mania, ou encore Déjoué les pièges, les éditions Gulf Stream proposent aux jeunes lecteurs un riche panel d’ouvrages documentaires. Rencontre avec cette maison d’édition et les auteurs Jean-Baptiste de Panafieu, Nicolas Wild.

15h30 Portrait de l’artiste en travailleur : La question du travail est chaque année centrale dans les débats du 1er mai, fête des travailleurs. Mais qu’en est-il du travail de conception et de réalisation d’un livre, quand on est dessinateur ou écrivain ? Olivier Josso a fait de cette question le sujet de son dernier album. Pascal Dessaint a fait de cette question, avec d’autres, l’objet de son combat. Leurs discussions croiseront le portrait de l’artiste en travailleur.

16h30 Le roman ados au cœur du présent : Quand la fiction nourrit le réel et le réel la fiction, le roman ados se met au cœur du présent. Rencontre avec Fanny Chiarello, Guillaume Guéraud et Frank Andriat.

Les rendez-vous de PFM, radio en direct et sans pub !

10h00 L’Islande en lettres noires L’Islande, terre de glace et de feu, est aussi terre de littérature. De nombreux auteurs du roman noir y sévissent, dont Arni Thorarinsson et Eirikur Örn Norddhal qui publient en France aux éditions Métailié. Débat anime par Boris Guyot.

11h00 Écrivains turcs : des œuvres de l’entre-deux Souvent mêlées de différentes origines, les lettres turques témoignent d’une richesse étonnante et d’un foisonnement important. Rencontre avec les auteurs Yigit Bener, Emrah Serbes et l’éditeur Timour Muhidine. Débat anime par Boris Guyot.

12h-14h Easy Reader ; table ronde à bulle ! Pendant deux heures, la bande dessinée est au micro avec FLBLB, Olivier Josso, Julie Maroh.

14h00 Quand la littérature s’empare du tourisme de masse : Phénomène massif, le tourisme de masse est devenu une manne économique et une industrie très bien huilée. La littérature s’est emparée de ce fait de société, questionne notre rapport au monde et ce que la consommation des territoires peut avoir comme conséquence. Rencontre entre Hakan Gunday et Roberto Ferrucci.

15h00 L’incroyable histoire du Canard enchaîné ; Journal né au milieu de la Première Guerre mondiale, il a fêté il y a quelques mois ses cent ans et démontre chaque jour qu’il n’a pas pris une ride ! Pascal Magnat revient sur L’Incroyable histoire du Canard enchaîné et les affaires qu’il a soulevées. Débat avec Dominique Simonnot*, journaliste au Canard, et Didier Halloy, auteur de Le Canard enchaîné : l’information mise en scène (l’Harmattan, 2016).

16h00 Retour sur le prix Ados en colère 2017 Remis le 7 avril, le prix Ados en colère a rassemble près de 500 adolescents à Grenay. Pour eux ce fut l’occasion de rencontrer des auteurs et des professionnels en lien avec les thématiques abordées. Suivie par des apprentis-reporters, encadrés par des journalistes de Radio PFM, cette journée est toujours un événement important. Retour sur expérience avec l’équipe. Avec le soutien du FEJ

17h00 Variation en noir, une collaboration 813/PFM Variation en noir, une collaboration 813/PFM – Les angles noirs de La Manufacture de livres avec Pierre Fourniaud, éditeur, Dominique Delahaye, Jean-Hugues Oppel et Laurence Biberfeld. Un débat anime par Hervé Delouche (813) et Guy Lesniewski (PFM).

18h00 Rencontre avec le lauréat du prix Amila-Meckert.