Bandeau image

Les auteur-trice-s – dessinateur-trice-s – illustrateur-trice-s

Ils étaient nombreux à vouloir venir à Arras ces 1er et 2 mai 2020. Ils se retrouvent dématérialisé pour inventer Le Monde d’après; on vous les présente ici en quelques mots et une photo. 

(il en manque encore quelques uns ; ils seront tous là pour le 10 avril)

——————————————————

Maram al-Masri

Syrienne étudiante à Damas, exilée à Paris, elle se fait connaître auprès du public francophone avec le texte Cerise rouge sur un carrelage blanc (2003). Grande voix du moyen-orient, dont la poésie est primée et traduite à travers le monde, elle est principalement publiée aux éditions Bruno Doucey. Elle vient d’y sortir son dernier recueil : Métropoème.

May Angeli

Auteure et illustratrice, May Angeli a réalisé de très nombreux albums pour la jeunesse. Reconnue pour sa maîtrise de la gravure sur bois avec laquelle elle a notamment illustré Le Livre de la jungle de Kipling (éd.du Sorbier) ou encore L’éléphant- Un conte du Chat Perché (éd. des Eléphants). Elle est lauréate du Grand Prix de l’illustration 2013 pour Des oiseaux (Thierry Magnier). Elle était invitée dans le cadre du focus sur les éditions Les Elephants.

Chiara Armellini

Née en Italie, Chiara Armellini a étudié le design graphique et l’illustration à l’Institut supérieur pour les industries artistiques d’Urbino et à l’Escola Massana à Barcelone. Elle a travaillé pour plusieurs éditeurs en France et en Italie, ainsi qu’avec le créateur de jouets Djeco. Avec l’auteur Gilles Baum, elle publie Furio, à découvrir aux éditions des Eléphants.

Sigrid Baffert

Auteure de spectacles musicaux et parolière, elle a écrit des albums et de nombreux romans pour enfants et adolescents. Sensibles et légers, tous font la part belle aux relations familiales et aux sujets de société. Avec Sandrine Bonini, Sigrid Baffert est l’auteure des albums de docu-fiction de la collection Igor et Souky (éd. Des Eléphants).

Lucie Baratte

Lucie Baratte travaille depuis presque 10 ans en tant que graphiste et typographe à Lille. Habituée du Salon du livre et participantes à quelques projets dans le cadre de la collection Traverse portée par Colères du présent, elle développe aussi des projets autour des contes, des livres d’artiste en série limitée et s’est lancée dans l’écriture. Après Looking for Janis (à découvrir ici) elle vient de sortir son premier roman aux éditions Typhon : Le Chien noir.

Stéphane Bataillon

Stéphane Bataillon est poète, critique et journaliste, ses recueils, Où nos ombres s’épousent (2010, rééd. 2016), Les Terres rares (2013)  et Contre la nuit (2019) sont publiés aux Éditions Bruno Doucey. Il est grand reporter à La Croix L’Hebdo, pour la rubrique “Un poème pour la route” .

Gilles Baum

Gilles Baum est auteur pour la jeunesse depuis 2013, et instituteur depuis un peu plus longtemps. Ses albums ont été, pour la plupart, illustrés par Thierry Dedieu. Il est l’auteur de Furio illustré par Chiara Armellini et du conte poétique Le Grand incendie, illustré par Barroux, tous parus aux éditions des Eléphants.

Juan Branco

Né en 1989 en Andalousie, normalien en droit et philosophie, il est aujourd’hui avocat et conseiller juridique de WikiLeaks et Julian Assange. Journaliste, militant, il est notamment auteur de Crépuscule, édité au Diable Vauvert après un immense succès sur la Toile. Cet essai est un réquisitoire politique enflammé contre Emmanuel Macron et le monde qu’il représente. « Un livre qui mérite d’être lu », selon Reporterre

Pierre Brasseur

Originaire de Nancy, il écrit un premier roman en 2002 après avoir quitté l’Education nationale. En 2011 est publié Je suis un terroriste aux éditions Après la Lune (voir un article ici sur le blog de Jacques Teissier). En 2020, il signe un polar d’une ironie cinglante, questionnant l’action politique et la révolte des classes : Attentifs ensemble, chez Rivages noir.

Irene De Santa Ana

En psychothérapie, elle suit Cédric, obligé de fuir son pays suite à l’assassinat de ses parents. La journée, il se bat avec l’administration et la vie, les nuits, il retourne au pays dans ses rêves. Irene écrit un article professionnel, qu’elle repense au regard des illustrations de Isabelle Pralong, avec laquelle elle signe en 2019 Je suis au pays avec ma mère (éd. Atrabile).

Dominique Delahaye

Enseignant, musicien, syndicaliste, engagé auprès d’associations… il est aussi auteur de nouvelles et de romans noirs, de scénarios de BD, de chansons et de pièces. Il est l’un des fondateurs de l’excellent festival« Polar à la plage », au Havre. Toutes ses passions se mêlent et se retrouvent dans ses ouvrages, tels Une trompette dans le coeur (Syros), ou Hommage à Art pepper – No limit (Petit à Petit).

Pascal Dessaint

Pascal Dessaint partage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 et Toulouse où il vit aujourd’hui, deux univers qui nourrissent son inspiration. Ses romans ont été récompensés par plusieurs prix importants dont le Grand Prix de la littérature policière, le Grand Prix du roman noir français, le Prix Mystère de la Critique et le Prix Jean-Amila Meckert. En 1999, il publie « Du bruit sous le silence », premier polar dont l’action se déroule dans le monde du rugby. Depuis « Mourir n’est peut-être pas la pire des choses » (2003), tous ses livres sont sous le signe de la nature malmenée. Il évoque la catastrophe AZF de Toulouse dans « Loin des humains » (2005) et le scandale Metaleurop dans « Les derniers jours d’un homme » (2010). Il propose aussi régulièrement des chroniques et balades « vertes et vagabondes ».

Patrick Devresse

Photographe connu et reconnu bien au-delà des frontières d’Arras, Patrick Devresse expose pour la première fois en 1985. Depuis, ses oeuvres sillonnent la France et l’Europe, pour exposer aux publics sa vision sensible du monde, des corps, des villes et de leurs histoires, de leurs lumières. Il est également conférencier et auteur. Ses interventions accompagnent Colères du présent toute l’année. Et on découvrira une partie de son travail sur son site internet.

Amandine Dhée

Écrivaine et comédienne, elle s’intéresse notamment aux thèmes de l’émancipation, du rapport à autrui, à notre propre environnement de vie. Son écriture mêle une sensibilité intense, un humour fin et crée le lien ténu entre l’intime et l’universel. Lauréate du prix Hors-concours pour La Femme brouillon en 2017, elle vient de sortir aux éditions de la Contre-Allée A mains nues.

Frédérique Dimarco

Née à Strasbourg et résidant à Aix-en-Provence, elle débute la photographie à l’âge de 16 ans et expose à travers la France depuis 2003. Son livre Le Tendre espace (2019, Arnaud Bizalion), est une fine attention portée aux interstices, aux moments flottants et à l’arrêt, au flou et recoins. Elle proposera à partir de septembre un parcours de ses photographies imprimées dans l’argile et disposées dans les creux de la ville, comme autant d’invitation aux voyages et aux déconfinements en tout genre.

Bruno Doucey

Bruno Doucey est à la fois écrivain et éditeur. Après avoir dirigé les éditions Seghers, il fonde en 2010 une maison d’édition vouée à la défense des poésies du monde et aux valeurs militantes qui l’animent, les éditions Bruno Doucey. On retrouve quelques unes de ses oeuvres, publiées dans différentes maisons d’édition, sur cette page.

David Dufresne

Documentariste, journaliste, auteur, il a fait sensation pour sa volumineuse enquête Tarnac, magasin général parue aux éditions Calmann-Lévy en 2012, dont on peut suivre les fils aussi sur une version web. Après plus d’une dizaine d’ouvrages interactifs et d’enquête qui lui ont valu le Grand prix de journalisme en 2019, il sort son premier roman inspiré de son travail sur les violences d’Etat, Dernière sommation (Grasset 2019), « le grand roman de l’insurection » selon son éditeur.

Julien Dufresne – Lamy

Il a publié trois romans en littérature générale, dont Les Indifférents (Belfond, 2018). Chez Actes Sud Junior, il est l’auteur de deux romans, Mauvais joueurs et Boom (coll. D’une seule voix) et d’un roman pour jeunes lecteurs Les étonnantes aventures du merveilleux minuscule Benjamin Berlin. Son ouvrage Boom fait parti de  la Sélection Ados en Colère 2020. On en trouve une chronique ici.

Gérald Dumont

D’abord musicien, il est diplômé des Beaux–Arts de Bourges. Il travaille ensuite avec plusieurs compagnies de théâtre (cartoon sardine théâtre, théâtre de la métaphore). Il fonde ensuite le théâtre K avec lequel il écrit et met en scène de nombreux spectacles.

Jean-Paul Engélibert

Il est professeur de littérature comparée à l’université Bordeaux-Montaigne. Avec son roman Fabuler la fin du monde (2019, éd. La Découverte), il extrait la fiction d’apocalypse d’un potentiel carcan nihiliste. On y découvre plutôt de nouveaux horizons, des luttes encore promesses, des utopies, « un appel à penser des formes alternatives de société », selon Sébastien Omont (En attendant Nadeau, article du 1er décembre 2019)

Guillaume Faburel

Enseignant-chercheur à Lyon, il travaille sur la ville durable, la participation des habitant-es, la justice urbaine. En 2018, son livre Les métropoles barbares paraît aux éditions Le passager clandestin. Cet essai a reçu le prix du livre d’écologie politique et  connaît un immense succès. L’auteur y décortique les processus de métropolisation à l’oeuvre dans nos sociétés et donne à voir la multitude et la force des résistances et des expériences qui s’opposent à l’extension sans fin du capitalisme dans nos vies, loin de ces métropoles barbares. On en trouve quelques présentations sur Radio Campus à Lille ou sur Les oreilles loin du front à Lyon.

Manon Fargetton

Passionnée par le théâtre et les littératures de l’imaginaire elle publie sonr premier roman en 2005. Lauréate du prix Ados en Colère 2016 pour Le suivant sur la liste, elle publie cette année après Quand vient la vague un deuxième roman écrit à quatre mains avec Jean-Christophe Tixier En plain Vol (Rageot).

Pascale Fautrier

Pascale Fautrier est agrégée de littérature moderne et diplômée de cinéma, spécialiste des rapports entre politique et littérature. Elle anime des ateliers d’écriture, des rencontres et lectures publiques. Elle a suivi de près le mouvement dit des « gilets jaunes » et en a fait une chronique remarquable dans La Vie en jaune (Le Diable Vauvert).

Caryl Férey

Au départ, après un tour d’Europe et un tour du monde, il travaille pour le Guide du Routard. Quelques temps après, en 1994 il publie son premier roman, Avec un ange sur les yeux (ed. Balle d’Argent). De fil en aiguille et de mots en mots, il construit son univers littéraire, jusqu’à devenir une figure majeure du roman noir français. Un parcours que l’on peut lire dans Pourvu que ça brûle (Éd. Albin Michel). Sa première entrée à la Série noire date de 2004, avec Utu. En 2008, Zulu reporte de nombreux prix, dont le Prix Amila-Meckert, qui sera adapté au cinéma en 2013 par Jérôme Salle avec Orlando Bloom et  Forest Whitaker. Son dernier roman, Paz, est sorti en 2019.

Jean-Marc Flahaut

Né à Boulogne-sur-Mer en 1973, Jean-Marc Flahaut met en scène un univers de personnages isolés et perdus en eux-mêmes, une écriture du réel aux croisées de la nouvelle et de la poésie. Il anime également de nombreux ateliers d’écriture et donne des cours à l’université de Lille. Avec Sophie G. Lucas, il vient de sortir Paradise, un livre hybride, où ils revisitent l’Amérique des films et des images génériques par leurs imaginaires respectifs et échangés.

Bernard Friot

Bernard Friot est un sociologue et traducteur. Il a été professeur de lettres classiques et formateur à l’Ecole normale de Guebwiller.

Diniz Galhos

Né en 1978, il est avant tout connu pour ses traductions qui lui ont valu le Prix Caméléon de la traduction. Son premier roman noir et sanglant, Gokan (éd. Cherche-Midi 2012, prix du premier roman du Rotary Club 2013) se passe à Tokyo. Son dernier polar, Hakim, sortira aux éditions Asphalte en octobre 2020.

Bettina Ghio

Elle est enseignante au lycée et chargée de cours à l’université Paris 3. Elle est docteure en littérature et civilisation françaises. D’origine argentine, elle a écrit une thèse sur les liens entre le rap français et la littérature : Sans fautes de frappe (2016, éd. Le Mot et Le Reste.)

Thomas Giraud

Thomas Giraud est docteur en droit public et romancier. Il est l’auteur de trois magnifiques romans parus aux Editions de la Contre-Allée, dont son dernier Le Bruit des tuiles sur l’expérience de Victor Constant, ingénieur économiste et polytéchnicien français qui, en 1855, tenta de créer un projet de vie en communauté inspirée des phalanstère.

Régis Hautière

Scénariste BD depuis 2005, il a non moins de soixante BD à son actif, dont 20 ont été traduites et éditées à l’étranger, parmi lesquelles La Guerre des Lulus (Casterman), Aquablue (Delcourt) ou encore Zibeline, petite héroïne aventureuse dessinée par Régis Goddyn dans sa BD éponyme, parue en 2018 chez Casterman. De nombreux prix ont récompensé son travail. On retrouve une chronique de De briques et de sang ici.

Holly R

Holly R est mon pseudo. Je suis titulaire d’un bac STI Arts Appliquées et j’ai également étudié pendant trois ans, la restauration conservation d’œuvre d’art. Je m’étais notamment intéressé à la restauration et à la pratique de la peinture à l’huile. Je suis diplômée de l’école Jean-Trubert (promo 2014), en tant qu’auteur de BD et illustratrice. 2014-2015, je réalise une Bande dessinée pour la société des Membres de la légion d’honneur. 2015, j’ai effectué des illustrations pour l’édition histoire d’y croire, une séries de personnages pour la campagne d’affiches « #lachemoilaville » de l’association Stop harcèlement de rue Nantes, ainsi qu’une partie de la colorisation du 4e tome de Golias pour le Lombard. 2017, je réalise une BD aux éditions Delcourt.

Imane Humaydane

Imane Humaydane Younès est une romancière et nouvelliste libanaise. Voix singulière et importante du Liban, elle collabore à plusieurs journaux et revues. Trois romans sont traduits et publiés aux éditions Verticales qui touchent aux questions de mémoire, de guerre et d’oublis, dont 50 grammes de paradis. Elle a également coordonnée le recueil de nouvelles Beyrouth noir. Elle était invitée notamment dans le cadre du focus sur les éditions Asphalte qui ont publié ce recueil.

Mazène Kerbaj

Mazène Kerbaj est provocateur, cynique, toujours poétique… et politique. Politiques (Arte éd/Actes SUD), d’ailleurs, est un roman graphique, recueil d’histoires courtes qui dresse un portrait riche et drôle du Liban de ces dix dernières années. L’auteur, également musicien et peintre, s’empare avec brio de tous les sujets.

Alexandre Labruffe

Après des études de chinois et des années de travail à l’étranger, il est de retour en France en 2016, où il poursuit une thèse en Arts et Cinéma à Paris 3. Il participe à divers projets théatraux, filmiques, et publie en 2019 son premier roman Chroniques d’une station-service (éditions Verticales).

Aurore Lachaux

Compléments du non est le premier roman d’Aurore Lachaux, paru aux éditions Mercure de France en 2019. Cet ouvrage traite de mémoires et colères de classe, à travers le récit d’une héroïne qui marche dans les pas de son père, récemment décédé, et témoigne des transformations du monde du travail.

Boris Lanneau

Écrivain musical, Boris Lanneau réside à Lille. Premières armes comme rappeur sous le nom de L’INCONSCIENT – lauréat Découverte du Printemps de Bourges 2001. Un disque relayé dans les quotidiens nationaux (Le Monde, Libération, etc). Le morceau La France tu t’en bats est retenu sur la compilation CQFD-Les Inrockuptibles 2004. Des concerts : l’Élysée- Montmartre (Paris), le festival Energ’hip-hop (Nantes), etc. Il adapte aussi des poèmes de Rimbaud en rap – le spectacle sera joué pour le Printemps des poètes et sur France Culture. Parallèlement, il anime pendant dix ans des ateliers d’écriture dans les collèges, les lycées, les MJC de toute la France et jusqu’au Maroc et au Tchad. Aujourd’hui, il écrit des chansons à textes qu’il accompagne à la guitare. Sur la tête de l’amour est son premier roman.

Serge Latouche

Serge Latouche est un économiste et philiosophe français. Il est considéré comme l’un des théoricien principal de la décroissance. Il est objecteur de croissance et s’investit dans de nombreuses revues et collectifs. Vulgarisateurs des pensées qui nourissent également le débat public, il vient de publier aux éditions du Passager Clandestin un nécessaire Cornelius Castoriadis et l’autonomie radicale.

Guillaume Lavenant

Guillaume Lavenant est un auteur dramatique et metteur en scène. Diplômé de l’INSA de Lyon. En 2001, il reprend des études en lettres modernes. Après son master de lettres, il partage son temps entre son métier d’ingénieur, l’écriture théâtrale et la mise en scène au sein du collectif nantais Extra Muros. Protocole gouvernante (Rivages) est son premier roman, sélectionné pour le Prix Amila-Meckert. On en trouve une ou deux chroniques ici.

Tara Lennart

Elle est journaliste littéraire. Elle écrit notamment sur le site Bookalicious, le médium de la bonne littérature.

Perrine Le Querrec

née en 1968 à Paris, Perrine Le Querrec est auteure de plusieurs ouvrages, en romans, poésie et pamphlet. Aux éditions La Contre Allée elle vient de sortir Rouge pute. Elle écrit par chocs, construit une langue et un regard à la poursuite des mots réticents, des silences résistants. L’ image comme l’ archive sont des matériaux essentiels à sa recherche poétique, tout comme son engagement auprès de ceux dont la parole est systématiquement bafouée. On retrouve une chronique de Rouge pute ici.

Marcus Malte

Je suis né en 1967 à la Seyne-sur-Mer, et j’y suis resté. Devant la mer. J’ai fait des études de cinéma, mais ça n’a pas trop marché. J’ai fait un peu le musicien, mais ça n’a pas trop marché. Aujourd’hui j’essaie d’écrire des histoires. On verra.

Lena Merhej

Grande figure de l’animation et de l’illustration libanaise et mondiale, co-fondatrice du précurseur Samandal, fondatrice du Story Center de Beyrouth, Lena Merhej a également été couronnée de nombreux prix qui valorisent son travail. La guerre, sujet de sa thèse, est au cœur de sa création. Elle signe aussi plus de 25 albums pour enfants. Elle a publié aux éditions Alifbata, mis en avant cette année, Laban et confiture.

Chiara Mezzalama

Chiara Mezzalama est italienne. Auteure, traductrice et psychothérapeute, ses romans sont publiés en Italie. Lauréat de nombreux prix dont le Prix Sorcières 2018, catégorie Carrément Beau Maxi, Le Jardin du dedans-dehors est son premier texte écrit en français, illustré par Régis Lejonc (éd. Des Eléphants).

Sylvain Moizie

Il est un artiste circassien ainsi qu’un auteur de bande dessinée, il a notamment fondé la structure de micro-édition l’Institut Pacome qui lui permet de développer des personnages ensuite plubliés chez de nombreux éditeurs. Figure de l’édition indépendante, du fanzine, de l’underground, il avait signé l’affiche du salon du livre en 2018.

Martin Mongin

Professeur de philosophie à Rennes, Martin Mongin a signé divers articles dans le Monde diplomatique et publié des essais politiques sous pseudonymes (Ed. Pontcerq). Francis Rissin est son premier roman (éditions Tusitala), sélectionné pour le Prix Amila-Meckert. On retrouve des chroniques de son livre ici.

Thierry Moral

Conteur, comédien, Thierry Moral est aussi auteur et intervient dans de nombreuses créations collectives, notamment les aventures d’Alain Deplomb, dans la collection Traverse portée par Colères du présent. Son oeuvre personnelle mêle imaginaire et critique sociale, avec toujours beaucoup d’humanité.

Corinne Morel-Darleux

Corinne Morel-Darleux a été en charge pendant dix ans de l’écosocialisme au Parti de gauche, avant de le quitter en 2018. Conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes, elle se consacre au militantisme et à l’écriture. Elle est l’autrice de Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce : Réflexions sur l’effondrement (Libertalia, 2019).

Nicolas Offenstadt

Nicolas Offenstadt est historien, maître de conférences habilité à l’Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est spécialiste des questions mémorielles, en particulier autour de la Grande Guerre. Il a notamment écrit La Grande Guerre, carnet du centenaire (Albin Michel, 2013). Ses pas l’ont mené également en ex-RDA sur lesquels il a signé deux livres magistraux, Le Pays disparu (Stock, 2018) et le très étonnant Urbex RDA chez Albin Michel, dont on trouvera une présentation dans Let’s Motiv ici.

Jean-François Paillard

Franco-suisse né en 1961, il grandit entre la banlieue parisienne et les Etats-Unis, et vit maintenant à Marseille. Journaliste, vidéaste, écrivain actif dans plusieurs genres et disciplines des sciences sociales, il signe également deux polars chez Asphalte, dont L’Affaire suisse (2019).

Gabrielle Picquet

Diplômée en 2006 des Beaux-Arts d’Angoulême, Gabrielle Picquet publie en 2007 chez Futuropolis un premier ouvrage adapté des nouvelles de Tonino Benacquista, Trois fois un, qui démontre un style unique, sans cases, poétique et libre, mais ancré dans le réel. En mars 2017, elle publie La nuit du Misothrope (éd. Atrabile), un polar sur lequel elle travaillera pendant quatre ans.

Isabelle Pralong

Illustratrice de Genève, elle remporte le prix révélation à Angoulême en 2006 pour l’Elephant (Vertige Graphic). En 2019, elle dessine en de superbes quadrichromies les rêves intenses de Cédric, jeune réfugié, son errance, ses peurs, tels qu’ils ont été mis en mots par sa psychothérapeute Irene de Santa Ana. Elles signent l’album Je suis au pays avec ma mère, éd. Atrabile.

Noëlle Renaude

Noëlle Renaude, est une auteure de théâtre et dramaturge. Son écriture inventive et jubilatoire fait se croiser des personnages souvent désemparés, pris dans des monologues entrecroisés et des dialogues superposés. Son œuvre compte aujourd’hui une trentaine de textes, destinés ou non à la scène, et un roman Les Abattus (Rivages).

Barrack Rima

Né en 1972 à Tripoli au Liban et résidant à Bruxelles, Barrack Rima a étudié la bande dessinée et l’Illustration à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles ainsi que le cinéma-radio-tv à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la- Neuve (Belgique). Auteur de bandes dessinées et cinéaste, Rima travaille également pour des spectacles de musique, de théâtre, cirque et danse. Membre du comité de rédaction de la revue libanaise Samandal, depuis 1996 il collabore avec la presse internationale.

Michèle Riot-Sarcey

Michèle Riot-Sarcey est historienne, spécialiste des questions de féminisme, des révolutions du XIXème siècle ainsi que de la politique. Elle est professeure émérite en histoire comptemporaine et en histoire du genre à l’université Paris Diderot. Elle est par ailleurs militante féministe.

Sébastien Rutès

Sébastien Rutès est écrivain et maître de conférences spécialiste de la littérature latino-américaine et plus particulièrement mexicaine. Il travaille sur les littératures de genres, les questions d’intertextualité et le roman policier hispano-américain.

Elizabeth Saint James

Elizabeth Saint James est plasticienne. Elle confectionne des situations qui s’accomplissent en tant qu’œuvres par leurs extensions relationnelles et performatives. Elle cosigne régulièrement avec des complices un univers artistique singulier, parfois déjanté, souvent onirique et charnel, toujours inclassable.

Lucien Suel

Lucien Suel , poète ordinaire, romancier et traducteur, est né en 1948 à Guarbecque, dans les Flandres artésiennes. Il a édité la revue « The Starscrewer » , consacré à la poésie de la Beat Generation , puis « La Moue de Veau » , magazine dada punk, tout en pratiquant l’art postal (mail art) à l’échelle planétaire. Il anime la Station Underground d’Emerveillement Littéraire et le blog littéraire Silo. Ses oeuvres imprimées comme ses prestations scéniques couvrent un large registre, allant de coulées verbales beat à l’expérimentation de formes arithmogrammatiques (poèmes composés de lignes à nombre de caractères typographiques égal, croissant, ou décroissant), du collage et du caviardage (poèmes express) à la performance, notamment avec le groupe de rock Potchük et au sein de Cheval 23.

Elise Thiébaut

Elle est signaléticienne, auteure et journaliste dans différentes revues, dont Clara Magazine, le journal de Femmes solidaires. Elle appartient à l’association Avocats sans frontières-France et a contribué au projet « Défense de lapider » au Nigeria, dans l’affaire Amina Lawal. Son essai Ceci est mon sang, petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font(La Découverte) a connu un immense succès dans le monde entier, de même que Les Règles quelle aventure à la Ville Brûle, pour les jeunes. Elle revient avec un travail étonnant sur Les Fantômes de l’international chez le même éditeur, illustré par Baudouin, et Nos ancêtres les gauloises qui revient sur bon nombre d’aprioris historiques. Salutaires !

Adel Tincelin

Traducteur, auteur, il a travaillé comme photographe dans les cités d’IDF; avec les habitants d’un bidonville de l’Essonne; à Grande-Synthe. Il publie Archives 01 et Archives 02, La Rénovation urbaine en Île-de-France (Éd. illimitées, 2012-2014). Il est danseur et entend créer un lieu de ressources.

Thomas Verhille

Diplômé de l’école de l’image d’Angoulême, il est un des fondateurs des éditions Chroma. Il publie également en auto-édition depuis 2009. Ciao Bitume, un ouvrage réaliste et sombre, « où le drame est un acquis immuable et l’innocence refusée à tous », paraît en 2020 aux éditions 6 pieds sous terre.

Sébastien Verne

Sébastien Verne est formateur conseil et enseignant d’anglais. En parallèle, il écrit son premier roman, en 2019 : Des vies débutantes (éd. Asphalte). Ce roman d’apprentissage suit le parcours marginal d’un jeune photographe français dans une « ode à la liberté et aux grands espaces américains ».

Emmanuel Villin

Emmanuel Villin est né en 1976. Sporting Club, son premier roman, est paru chez Asphalte en 2016 et reparaît chez Folio Gallimard en janvier 2018. Il met en mot le « capharnaüm » d’une « ville qui se transforme – toujours plus hostile et agressive », dont on imagine qu’elle peut être Beyrouth même si elle n’est jamais nommée. Il est également auteur pour la jeunesse.

Vito

Illustrateur lillois, dessinateur de villes, d’urbanismes et d’architectures idéales, de projets d’avenir. Il est l’auteur de PALIMPSESTE (éd. Nomades), de Villes nomades et Le Paris de Vito (auto-édition). Cette année au salon, il nous présente son nouvel ouvrage de vertes utopies à construire. Retrouvez-le sur son site internet.

Elisa Vix

Vétérinaire de formation, Elisa VIx est utrice de nombreux romans aux éditions du Rouergue. Prix Anguille du festival de Saillans en 2012, elle est également l’autrice d’une série policière pleine d’humour, mettant en scène le lieutenant Thierry Sauvage. Elle, le gibier est sélectionné pour le Prix Amila-Meckert.

Camille Zabka

Camille Zabka est professeure de Lettres modernes. Avec Celle qui attend (éditions de l’Iconoclaste) elle signe son premier roman. Il est inspiré d’une histoire vraie. Celle qui attend est sélectionné pour le Prix Amila-Meckert.

Catherine Zambon

Auteure d’origine italienne, Catherine Zambon est dramaturge, comédienne et metteuse en scène. Elle accompagne de nombreuses équipes de théâtre, de danse, de marionnettes. Ses textes s’adressent à un public adulte et à un public jeunesse. Ses textes sont souvent mis en scène. Parfois par elle-même. On ne peut que remcommander la lecture du texte essentiel Nous étions debout et nous ne le savions pas (La Fontaine éditions)